Search
  • Sylviane Retuerta

Comment gérer sa colère?

Par Sylviane Retuerta




Nous avons tant de raisons actuellement d’être en colère : contre cette pandémie, ce confinement (souvent perçu comme une punition), le gouvernement, la solitude de nos ainés, le voisin qui fait du bruit, les enfants qui n’en font à leur tête, notre manque de liberté etc.


La question n’est pas de savoir si notre colère est légitime ou pas, mais bien de savoir ce qu’ON en fait et donc comment on la gère.


La réprimer? Mauvaise idée, cela engendre trop de tension (dangereuse) sur notre système cardio vasculaire.


Exploser? À répétition, cela va altérer des régions de notre cerveau qui servent notamment à la régulation émotionnelle et s’inscrire à la longue dans notre tempérament (puisque ces zones auront été altérées : un véritable cercle vicieux) sans parler des dégâts physiologiques par les décharges massives d’hormones.


Comme pour les autres émotions qui nous dérangent, il convient de se poser la question : quel comportement adopter? L’émotion de la colère est saine : elle nous indique souvent qu’une de nos valeurs est mise à mal alors il est important de l’exprimer.


C’est dans la manière dont je l’exprime que cela va faire toute la différente, pour moi et pour les autres. Pour qu’elle s’exprime sainement, il me faut apprendre à gérer son énergie, la canaliser. Pour ce faire, je vous propose d’opérer en deux temps:


- Apprenez à vous CALMER : en respirant profondément (quitter la pièce si cela vous aide) et en dirigeant TOUTE votre attention sur votre respiration. Les effets dans le corps se font sentir immédiatement. Une fois calmé, vous pourrez de nouveau réfléchir adéquatement (le cerveau coopère).

- Ensuite, essayez de vous mettre à la place de la personne qui a généré chez vous cette réaction et essayez de retrouver son intention. Pratiqué avec honnêteté, cette approche permet d’avoir une autre perspective de la situation et vous aidera à relativiser.


Le confinement se poursuit et mets nos nerfs à rude épreuve : c’est normal. Alors profitons de ce temps pour nous outiller efficacement et durablement, pour développer nos compétences émotionnelles, réguler nos émotions fortes, accroître notre empathie…


Avec un peu de pratique, nous traverserons plus sereinement cette crise et serons mieux préparés émotionnellement pour celles qui ne manqueront pas de se présenter.



7 views
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Instagram

Follow me on Facebook, LinkedIn and Instagram